Arthur De Pins
(scénario & dessin)

Zombillénium, tome 4 : La Fille de l’air

Bande dessinée, fantastique
Publiée le 23 novembre 2018 chez Depuis

Le parc Zombillénium ne s’est jamais aussi bien porté : sa cote de popularité atteint des sommets suite aux réformes démoniaques opérées par Behemoth, qui décide alors de jouer sa propriété au cours d’une compétition bien spéciale… Un sabbat de sorcières ! Gretchen, Aurélien et Von Bloodt ont quant à eux monté un réseau d’évasion clandestin afin d’offrir aux damnés la chance d’une reconversion, loin des neuf cercles de l’Enfer. Des opérations périlleuses, sous le manteau, qui ne font pas du tout les affaires des dirigeants. Déterminés à y mettre un grand coup de balai, ils s’offrent les services d’une redoutable enchanteresse qui donnera du fil à retordre à sa rivale attitrée : Gretchen. Sous terre comme dans les airs, le combat promet d’être épique !

Les sinistres Chicago Boys adulés par les économistes du monde entier semblent avoir toujours eu comme ambition d’abolir les frontières entre l’enfer capitaliste et l’enfer tout court… En troquant la gestion en bon père de famille pour la gestion sans âme d’un manager adepte de Jack Neutron, le parc Zombillénium est devenu un enfer sur terre où tout le monde doit craindre pour son âme ! (toutes les allusions à notre triste réalité ne sont absolument pas fortuites)
Mais dans ce tome 4 intitulé La Fille de l’air, la résistance s’organise avec Dracula et Van Elsing qui ont monté un réseau d’évasion pour sauver les âmes en perdition. Sauf que les autorités sont persuadées qu’il s’agit de migrants clandestins en route vers l’Angleterre, et que les forces de police se retrouvent coincées entre le Grand Capital et le Grand Soir ! (on n’est pas en zone gendarmerie ?) C’est ainsi que la policière Léonie Tran se retrouve en mission d’infiltration pour hacker les contrats infernaux et faire d’Aurélien le propriétaire de Zombillénium à la place de Behemot. Mais Aurélien est prisonnier de Charlotte Hawkins chasseuse de monstres et dompteuse de démons amenée de Louisiane par Bohémond Jaggar de Rochameau, et c’est le duel est inévitable entre deux diplômées de la Royal Witchcraft Academy. Gretchen est de niveau « cocatrix », Charlotte est de niveau « harpie » : la cause est entendue, mais les ploucs de Douchy-les-Mines, victimes de la désindustrailisation issue de la mondialisation ploutocratique, s’allient aux zombies, aux vampires et loups-garous pour que le changement ait lieu maintenant. Mais l’espoir renaît pour mieux mourir : la population n’a fait que remplacer un président par un autre, un patron par un autre, et plus les choses changent et plus elles restent les mêmes… To Be Continued !

Deux hommes regardent au travers des mêmes barreaux ; l’un voit de la boue, et l’autre voit les étoiles.

C’est excellent, et j’aurais bien lâché la 5e étoile si ne frappait pas la malédiction franco-belge des 48 pages (de moins en moins française et de plus en plus belge) qui fait qu’on a l’impression qui manque quelques passages (et c’est d’autant plus vrai que la série a une pause de plusieurs années pour cause d’adapation ciné). Avec son Biff Tannen Robert Zemeckis avait prédit Donald Trump et le trumpisme, avec son Bohémond Jaggar de Rochameau Arthur de Pins prédit Emmanuel Macron et le macronisme : c’est fascinant et cela serait très drôle si la réalité n’était pas si triste… tout cela va mal finir…

note : 8/10

Alfaric

Parce que notre avis n’est pas le seul qui vaille, quelle note mettriez-vous à cet ouvrage ?

 

 

Pin It on Pinterest

Share This