Jim Butcher

Les Dossiers Dresden, tome 2 : Lune Fauve

Roman, fantastique / urban fantasy
Publié en VF le 22 juin 2007 chez Bragelonne
Publié en VO le 01 janvier 2001 (« Fool Moon »)

Les affaires ne vont pas fort. Elles sont même en arrêt maladie ! Chicago devrait regorger d’affaires juteuses pour le seul magicien de l’annuaire, et pourtant, l’agenda d’Harry est aussi vide que le crâne d’un zombie. Ah, enfin un meurtre ! Enfin, si on peut dire… La police a besoin d’Harry pour élucider un cas très particulier : un corps en charpie, d’étranges empreintes griffues, la pleine lune… ça ne vous dit rien ?

Ce tome 2 intitulé Lune Fauve est moins enquête qu’action : c’est avec beaucoup de bonne humeur et de bonne volonté que Jim Butcher s’attaque à la mythologie du loup garou, et c’est sur le fond ou sur la forme qu’il rend hommage à Wolf, Wolfen, The Wolfman, Le Loup garou de Londres, les différents opus de la saga Hurlements, ainsi qu’au Loup-garou du campus (ne manquent plus que Cursed, Ginger Snaps et Dog Soldiers, mais il sont sortis après le livre)… Évidemment pour caser tout ça ce n’est pas un mais 4 types de loup-garous que rencontre le magicien loser Harry Dresden dans ce tome :
– les loups-garous « classiques »
– les lycanthropes, des hommes revenus au stade animal
– les Dévorateurs, des créatures de cauchemar quasiment invulnérable
– les Hexenwulf / Mageloup sont des sorciers capables de se transformer en loup à volonté, mais victimes de l’addiction animal de devenir un puissant ayant droit de vie et de mort sur les humains devenus des proies

Le loup-garou est au loup ce que le vélociraptor est à l’oiseau – même base, mais résultat radicalement différent.

Une nouvelle série de meurtres ensanglantent Chicago : parmi eux plusieurs hommes du parrain Johnny Marcone avant que ne soit frappée une connaissance d’Harry. Appelé sur les scènes de crimes le magicien loser identifie rapidement la violence de l’animal mais la malignité de l’homme, mais Karrin Murphy est déchargée de l’enquête par les G-Men du FBI qui sont depuis longtemps sur l’Affaire El Lobo. Et comme ces derniers très nerveux semble cacher beaucoup trop de choses pour être honnêtes, démarre une partie de Cluedo pleine de rebondissements, de retournements de situation et d’alliances de circonstances : l’assassin est-il l’un des bikers du gang des Loups Urbains, l’un des adolescents du groupe des Alphas, le milliardaire maudit Harley MacFinn, la mystérieuse et magnétique Tera West l’un des sorciers métamorphes qui se cachent derrière eux ? Harry et Karrin n’ont pas beaucoup de temps pour découvrir les secrets du Projet Passage nord-ouest, trier le bon grain de l’ivraie, s’allier aux « gentils » loups-garous, affronter les « méchants » loups-garous, et réconcilier mafieux capitalistes et militants écologistes pour vaincre les forces obscures de la crevardise en costards-cravates…

De l’action, de l’action et encore de l’action avec mention spéciale à l’attaque du commissariat (c’était dantesque et je n’avais plus vu ça depuis Arnold Schwarzenegger dans le Terminator de James Cameron !), mention spéciale au Scooby Gang qui se lance dans une opération commando bien mal barrée, et mention spéciale au 5e type de loup-garou qui se dévoile à la toute fin :
ATTENTION SPOILERS j’ai toujours été fasciné par les histoires d’animaux se transformant en hommes, car elles apportent beaucoup plus à la cause antispéciste que les destructions de boucheries et de steak houses par les intégristes vegans… FIN SPOILERS

 

PS: à noter qu’en VO le livre-audio a été réalisé par l’excellent James Marsters (Spike dans la série Buffy)

note : 7+/10

Alfaric

0 commentaires

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This