Hirohiko Araki
(scénario & dessin)

JoJo’s Bizarre Adventure, Arc 8 :

Jojolion, tome 19

Manga, fantastique / polar
Publié en VF le 06 janvier 2021 chez Delcourt / Tonkam
Publié en VO à partir de 2011 par la Shueisha dans Ultra Jump (« JoJo no Kimyou na Bouken – JoJolion / ジョジョの奇 »)
Rai Mamezuku se retrouve confronté à Poor Tom, un homme-rocher, en plein cœur du verger des Higashikata en proie aux flammes. Alors qu’il est sur le point de récolter la branche tant convoitée du rokakaka, Mamezuku est attaqué par Ozon Baby et subit la pression démentielle de ce Stand… La lutte pour le rokakaka s’intensifie, mais qui finira par s’en emparer ​
Avec ce tome 19, les mêmes causes produisent les mêmes effets : le mangaka est toujours aussi confusant sur le long terme et toujours aussi passionnant sur le court terme…

C’est toujours la course au fruit du miracle, même si je ne comprend pas pourquoi les hommes rochers qui font du business avec depuis toujours sont autant obsédé par l’idée de l’arracher des mains de la famille Higashitaka. Peut-être parce que comme n’importe quel ploutocrate rentier qui n’a jamais travaillé ils sont terrorisés à l’idée que leur corne d’abondance soit soumise à la concurrence…
On a donc d’un côté une organisation qui veut profiter du secret de l’immortalité, et d’un autre côté une père qui veut sauver son fils. Sauf que ledit père est un névrosé qui a déjà basculé du Côté Obscur, passant de victime à bourreau. Si son fils n’arrive pas à voir la vérité, Josuke, Frankenstein issu des derniers vœux de Josefumi et Kira, et Rai Mamezuku, le botaniste surdoué en quête de vengeance, traversent l’enfer pour que les crevards ne l’emportent pas ! Dans le verger enflammé par Jobin Higashitaka qui préfère que tout le monde perdre plutôt qu’il ne gagne pas, Rai dont le corps se désagrège et Josuke qui doit réfléchir à la vitesse de l’éclair affrontent Poor Tom qui peut augmenter la pression atmosphérique pour tuer ses ennemis lentement ou rapidement selon ses désirs… Mais il n’est qu’un pion d’une organisation, et au bout du bout la partie de poker menteur redistribue toutes les cartes !!!

Le bonheur s’efface dès qu’il est percé à jour.

Il s’ensuit beaucoup de dialogues de la part des uns et des autres pour expliquer la situation des uns et des autres. Mais au bout du bout le fruit du miracle sera de nouveau à disposition dans 10 jours 19 heures et 06 minutes ! A charge pour la Team Josuke de retrouver les hommes-rochers planqués à l’hôpital tout en gardant un œil sur les manigances de Jobin Higashitaka.
ATTENTION SPOILERS C’est là que nous découvrons Mitsuba épouse de Jobin et mère de Tsurugi qui use et abuse d’un dangereuse chirurgie esthétique pour des raisons futiles (les vrais savent : remember Sanguinarium, 6e épisode de la saison 4 de la série télévisée X-Files)… Déjà cela aurait mieux de présenter le personnage avant le tome 19, parce que ce n’est pas comme si elle n’appartenait pas la famille autour de laquelle tourne tout les mystères de la série. Ensuite on n’a pas trop envie de trembler pour elle malgré le haut degré de louchitude de son chirurgien esthétique non-humain : elle a sacrifié son goût pour avoir une poitrine parfaite, elle a sacrifié son ouïe pour avoir des dents parfaites, et elle sacrifie ses jambes pour avoir un cuir chevelu parfait dont des cheveux parfaits… S’handicaper pour sauver les apparences : bienvenus / bienvenues dans le monde merveilleux de la ploutocratie mondialisée !!! FIN SPOILERS

Yasuho tombe sur le médecin maudit et sa patiente névrosée qui a 31 ans se croit trop vieille et trop laide pour quoi que se soit, et le cliffhanger de fin est tellement chelou que je suis obligé d’écrire To Be Continued !!!

note : 7/10

Alfaric

0 commentaires

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This