Yasuhisa Hara
(scénario & dessin)

Kingdom, tome 40

Le jour où se joua le destin de Qin.

Manga, histoire / antiquité
Publié en VF le 25 mai 2020 chez Meian
Publié en VO depuis 2006 par la Shueisha dans le Shuukan Young Jump (« キングダム »)

Tandis que le roi et le Grand Chancelier discutent du « monde sous les cieux » et débattent de leur manière mutuelle de régir, Shouheikun et ses troupes se rendent à vive allure vers Kanyou menacée par les insurgés. Alors que Ei Sei, Ryo Fui et la reine-mère, réunis, se livrent leurs quatre vérités, l’ultime bataille pour l’unification de l’État de Qin arrive à son terme… !!

Dans ce tome 40 c’est toujours la course contre la montre pour massacrer ou sauver les enfants d’Ei Sei entre les putschistes manipulés de la Reine Mère manipulés par le Grand Chancelier Ryo Fui qui après tout n’est qu’un übercapitaliste de merde comme tous les übercapitaliste de merde, et les troupes d’élites Shin et de Shouheikun… La tension est insoutenable et mise en scène de main de maître !

Mais les enfants royaux sauvés rien n’est gagné car les barbares de Jûteki assiègent toujours la capitale. C’est là que l’armée de Shouheikun qui a rallié la faction royale arrive avant celle de Moubu qui est resté dans le camp du Grand Chancelier…

Tous ceux qui ont perdu la vie sont morts dans un éclat de lumière. Une lumière qu’ils ont transmise à ceux qui les avaient connus et qui à leur tour brilleront encore davantage encore !! Ce rayonnement perpétuel est ce qui lie les hommes entre eux et qui nous permettra de rendre le monde meilleur.

Pendant ce temps Ei Sei remporte sa joute verbale avec Ryo Fui qui pensent que l’argent peut tout résoudre y copris les problèmes d’espérance des peuples (oh on dirait un homme politique maintream comme un autre du début du XXIe siècle). Reste à gérer tout ce merdier ! Rou Ai qui accepter son sort est écartelé en public, la Reine Mère vient plaider la vie pour les enfants qu’il a eut de lui. La loi est dure, mais la loi est la loi !

ATTENTION SPOILERS Toutefois Ei Sei a trop subi la cruauté pour l’infliger, et il envoie ses demis frère et sœur dans une prison de l’oubli en promettant à sa mère qu’elle les reverra un jour ou l’autre… FIN SPOILERS

Malgré toutes les souffrances qu’il a subies, Ei Sei reste un fils et il ne peut pas faire souffrir sa mère. Et est trop humain pour céder aux sirènes de Nicolas Machiavel le maître à penser des élites autoproclamées du monde entier qui proclament que la fin justifie tous les moyens aussi infâmes et meurtriers soient-ils…

note : 9/10

Alfaric

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This