Shinjirô
(scénario & dessin)

Nosferatu, tome 1

Manga, fantastique / horreur
Publié en VF le 14 octobre 2020 chez Soleil Manga
Publié en VO en 2018 par Kadokawa Shoten dans Young Ace (« Shuumatsu no Nosferatu / 終末のノスフェラトゥ »)

Les nosferatus, derrière leurs visages humains, font perdre la raison à toutes les créatures qui les approchent. Laura, découvre un village infecté et ne survit que grâce à l’intervention d’Arnold, un homme d’église chargé de purger les populations concernées. Bientôt elle découvre l’atroce vérité : Arnold est un nosferatu qui peut massacrer librement des cités entières. Elle doit trouver un moyen de l’arrêter.​

Sur conseil de son responsable éditorial Shinjirô se lance dans une série vampirique après une adaptation de jeu vidéo (Fate Zéro), et une œuvre personnelle qui ressemble plus ou moins à son adaptation de jeu vidéo et qui n’a pas laissé un souvenir impérissable (Taboo Tattoo)…
Un jeune femme amnésique s’extraie du charnier dans lequel elle a été enterrée vivante pour ensuite suivre un inquisiteur en croisade contre les créatures de la nuit dénommé Arnolt. Elle écoute attentivement ses explications mais se rend compte rapidement qu’il y a un truc qui cloche et pose les questions qui fâchent à son guide : monumentale erreur !!!

C’est super difficile de présenter sa nouvelle série sans spoiler, mais disons qu’il y a une super idée qui aurait pu être bien mieux exploitée. Car c’est ballot de piocher dans Berserk et Claymore, comme de prendre comme modèles les mangas à ambiance et à mystères, pour ensuite tout résoudre au pas de course de manière balourde avec un traitement inégal de tel ou tel sujet (genre être ultraprécis sur des détails gores dont on se serait bien passés, et rester volontairement dans le flou sur des points clés de l’intrigue et de l’univers)

C’est pour les crétins, d’accorder plus d’importance à son honneur qu’à sa vie.

ATTENTION SPOILERS Donc Laura et Arnolt sont les « nosferatus aux cheveux rouges » : Arnolt est taré et ennemi de l’humanité en traitant comme des démons toutes les personnes victimes de sa condition ; Laura est amnésique et on ne sait quoi, mais amie de l’humanité dans l’empathie et la compassion qu’elle manifeste envers son prochain… L’idée-force de l’auteur est que ce n’est pas les vampires qui ont soif du sang des humains mais les humains qui ont soif de sang des vampires même s’ils ont 90% de chance de succomber à leur soif de sang. Pour le reste on retrouve les traditionnelles capacités de régénération surnaturelle des vampires, qui tombent bien avec la propension des mangas à développer des « méchants » qui régénèrent à l’infini (ce qui tue souvent tout suspens en plus de toute suspension d’incrédulité).

Laura fait la rencontre et la connaissance du jeune Moroi comme par hasard immunisé à ses capacités vampiriques, et ils finissent par faire route ensemble. C’est tellement Claire et Raki dans Claymore qu’on peut légitimement se poser la question du plagiat…

On a ensuite tout un épisode avec Élisabeth Báthory maraboutée par deux serial killers qui la mènent par le bout du nez, à savoir son confesseur et sa gouvernante (car oui, il y a égalité et parité dans la dégueulasserie). On aurait pu avoir beaucoup de mystère et de suspens, mais on avance au pas de course pour mettre en avant un mercenaire ambigu et ambivalent (remember Guin Saga), qui a recours à un chien de l’enfer soit-disant nourri et élevé au sang de vampire avant de laisser une chance au dynamique duo formé par Laura et Moroi ! FIN SPOILERS

 

Il y a un « To Be Continued » très Darkstalkers avec l’annonce des adversaires à venir : Yann le Coupeur de Tête, Veronica la Sainte Vierge aux Poisons, Bogdan le Sans-Visage, Tom Archie le Sage de l’Est ou Nicolaï le roi du pays des nosferatus… C’est incompréhensible que les graphismes plutôt élégants et plaisants tombent dans le fanservice cartoonesque avec les personnages féminins, à commencer par Laura héroïne du récit toujours dans des tenues et/ou des poses forcément sexy… La plaie soit du fanservice !!!

note : 6/10

Alfaric

0 commentaires

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This