Matz (scénario)
Philippe Xavier (dessin)

Tango, tome 4 :

Quitte ou Double à Quito

Bande dessinée, polar 
Publiée le 31 janvier 2020 chez Le Lombard

Suite à l’affaire Muller, Tango a été repéré par la DEA. L’agence fédérale le dénonce anonymement à ses anciens commanditaires, afin de piéger ces derniers. En parcourant l’Équateur, Tango et Mario espéraient pouvoir profiter de leur voyage… Mais l’épisode touristique sera de courte durée, les deux amis seront bientôt au cœur d’un affrontement dantesque.

Les auteurs ont réussi à transformer un stand alone en serial voire en feuilleton avec une bonne Série B doté d’un bon scénario, de bons dialogues et de bon dessins. Et dans ce tome 4 intitulé Quitte ou Double à Quito, c’est toujours entre road trip à la latino-américaine et buddy movie à la française que l’ancien mafieux John Tango et l’ancien flic Mario Borgès font route avec le fric qu’ils ont dérobé à la voyoucratie…

Après avoir traversé la Colombie sans encombre, nos deux compère arrivent en Équateur et se font attaquer à la frontière par des faux policiers informés de leur arrivée… Il y a quelque chose de pourri dans ce nouveau pays ! Et ce quelque chose de pourri c’est Tom Reyes de la DEA qui se sert de son ancien jouet John Tango pour mettre la fin sur la mafiosa Carmen qui a un compte très personnelle pour ne pas dire très intime à régler avec lui (quitte à l’un à donner la localisation de Tango à Carmen pour grimper plus vite les échelons du carriérisme sans âme de tout bon pervers narcissique qui se respecte, quitte à l’autre de se lancer à corps perdue dans un vendetta personnelle sans en référer à sa hiérarchie comme toute femme bafouée qui se respecte).

– Ça n’existe pas la poisse, Tango. Juste les emmerdes qui n’arrêtent jamais de tomber sur le coin de la gueule des braves gens. C’est la vie qui veut ça.

Quand des mecs pétés de thunes veulent ta peau, le meilleur moyen de sauver sa peau est de se planquer chez ceux qui n’ont pas de thunes : c’est ainsi que Tango et Borgès se retrouvent chez le mécano Juanito qui se saigne aux quatre veines pour envoyer sa fille Hermoza à l’Université. Tango joue aux héros vigilante en tabassant les gangsta proxénètes qui veulent faire d’Hermonza leur nouvelle vache à lait tandis que Borgès récupère leur magot avec Juanito. L’un et l’autre jouent aux bons samaritains avec leurs hôtes avant d’affronter leurs problèmes au lieu de les fuir ! IT’S SHOWTIME !!!

Mario Borgès veut revenir en Argentine et devenir rentier en achetant quelques immeubles de rendement à Buenos Aires, mais rien ne dit que John Tango n’a pas de nouveaux comptes à régler après les morts sanglantes de vieilles connaissances qu’il a tout fait pour sauver… To Be Continued ! ou To Be Continued ?

note : 7/10

Alfaric

0 commentaires

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This